Fenêtres : les critères pour bien choisir



Ouverture et fermeture de la fenêtre



L'une des priorités lors du choix de fenêtres pour sa demeure reste la fermeture et l'ouverture. Il existe même des fenêtres dites fixes, qui ne servent qu'à faire pénétrer la lumière. En premier lieu, on trouve la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre à soufflets, où l’ouverture se fait sur un axe horizontal, et bien entendu la fenêtre coulissante, avec un vantail glissant sur l'autre. Certaines fenêtres s'ouvrent de deux façons : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, qui marie battant et soufflet.

Parmi les modèles plus originaux, on trouve la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans la cloison. La sélection du matériau des fenêtres dépend de deux facteurs essentiels : l’esthétisme et le prix. Il est en effet important qu’elles puissent s’accorder avec la décoration du logement. Une fenêtre en polychlorure de vinyle se pose sans difficulté, s'entretient facilement et est la plus économique.

Fenetre

Attention cela dit au bas de gamme. La fenêtre en bois se distingue par son excellente isolation, sa solidité et son allure. Elle peut aussi aujourd'hui s’adapter aux baies vitrées. La fenêtre en alu convient parfaitement aux architectures design.

Très résistante, elle est en outre présentée dans de multiples tons. Une autre possibilité est de choisir une fenêtre mixte, avec bois à l'intérieur et métal à l'extérieur. Les personnes particulièrement adroites peuvent elles-mêmes poser leurs fenêtres. Cela dit, mieux vaut préférer un spécialiste.

Vous êtes certain d’avoir une installation aux normes et rapidement. En outre, vous profiterez dans ce cas d'une TVA à 7% pour l'installation comme pour le coût des fenêtres. Pour finir, vous êtes couvert par les assurances. Que ce soit en neuf ou en rénovation, les fenêtres sont une priorité pour l’isolation du logement.

Effectivement, des fenêtres mal isolées peuvent vous faire perdre entre 10 et 25% d’énergie. En plus de l'isolation thermique, il s'avère essentiel de prendre en compte l'isolation phonique. Pour cette raison, le vitrage simple a tendance à disparaître. Le double vitrage, avec ses deux verres espacés par une lame de gaz, est aujourd'hui le plus prisé.

Le triple vitrage s'avère de son côté indispensable dans les habitations passives. Si vous avez un simple vitrage mais que vous souhaitez une meilleure isolation, vous pouvez poser une vitre supplémentaire sur une fenêtre en bois. La tranquillité est l'un principaux éléments auxquels penser au moment de l’achat d'ouvertures , surtout pour les rez-de-chaussée, avec un but : faire reculer les éventuels malfaiteurs. La menuiserie comme des vitres et volets solides y participent.

Vous trouverez par exemple des vitrages retardataires d’effraction. Vous pouvez également mettre en place des barreaux à vos fenêtres aisément accessibles. Matériau, dessin, grandeur, ouverture constituent les éléments du coût des fenêtres. Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre droite fabriquée bois s'achète à partir de 200€ ; le premier prix d'une fenêtre plastique tourne autour de 120€, d'une fenêtre alu 350 euros.

A cela, il faut la plupart du temps ajouter les accessoires comme les crémones. L’installation de fenêtres de qualité vous permettra de réduire votre facture de chauffage. Dans ce cadre, vous pouvez prétendre à des aides financières. Classique, au bord supérieur arrondi, ovale ou en triangle : on trouve quatre dessins d'ouvertures.

Différentes dimensions standards garnissent les rayons. Des ajustements se font dans le cas où une taille de série ne s'ajuste pas pour une poignée de millimètres. Cependant, on doit quelquefois acheter des fenêtres sur mesure. Evidemment le prix est plus élevé et l'action d’un professionnel certifié est nécessaire..


Plus d'infos :